agrandir le texte retrecir le texte 

Jean-Pierre LECOQ dénonce l’affichage sauvage frénétique de certains candidats

Jean-Pierre LECOQ a déposé plainte contre X pour les motifs d’affichage sauvage frénétique de certains candidats et de dégradation volontaire de panneaux électoraux. Le candidat "en marche" se distingue particulièrement en souillant nos rues et les équipements publics avec ses affiches.

Ces faits constituent une atteinte grave à la démocratie, puisqu’ils sont une rupture de l’égalité entre les candidats. Ils montrent également le peu d’attachement de ces candidats pour la propreté de notre ville...

JPEG - 157.4 ko
Le candidat "en marche" se distingue par son mépris pour la démocratie et pour la proprté de notre ville !